Connect with us

Education

Ziguinchor : Ces deux chantiers qui risquent de retarder les travaux d’extension de l’Université Assane Seck de Ziguinchor

Le ministre de l’enseignement supérieur est en visite de travail dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda. Après avoir bouclé l’étape de Ziguinchor à l’Espace Numérique Ouvert (ENO), Mary Teuw Niane a accordé une interview à la presse.

Publié il y a

on

Ziguinchor : Ces deux chantiers qui risquent de retarder les travaux d’extension de l’Université Assane Seck de Ziguinchor

Le ministre de l’enseignement supérieur est en visite de travail dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda. Après avoir bouclé l’étape de Ziguinchor à l’Espace Numérique Ouvert (ENO), Mary Teuw Niane a accordé une interview à la presse. Il est revenu, lors de ce face à face, sur les avancées notables constatées sur le terrain en termes de construction des édifices prévus dans le cadre de l’extension de l’Université Assane Seck de Ziguinchor.
Mary Teuw Niane a cependant fait part de son inquiétude quant à la finition, dans les délais prévus, de deux chantiers majeurs. Il s’agit, selon lui, « du chantier de l’amphithéâtre d’une capacité de 150 places avec des salles informatiques et le projet d’extension de l’Université Assane Seck de Ziguinchor, financé par la Banque Mondiale ».
Sur ces projets qui tarabustent le Pr Mary Teuw Niane, il a déclaré avoir eu, vendredi dernier, une rencontre avec la directrice générale de l’agence des constructions et ils ont convenu de faire de la sous-traitance dans le cadre de leur exécution.
A l’en croire, « puisque le projet financé par la Banque Mondiale est plus important, il sera confié à trois voire quatre entreprises tandis que le paiement sera directement fait par l’agence des constructions ; sur ce, l’entreprise actuellement en charge de ce projet a accepté le principe en accord avec l’agence des constructions ».
Pr Mary Teuw Niane a déclaré avoir fixé à l’agence des constructions une date limite de livraison de ces chantiers, à savoir le mois de décembre

 

Le ministre de l’enseignement supérieur est en visite de travail dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda. Après avoir bouclé l’étape de Ziguinchor à l’Espace Numérique Ouvert (ENO), Mary Teuw Niane a accordé une interview à la presse. Il est revenu, lors de ce face à face, sur les avancées notables constatées sur le terrain en termes de construction des édifices prévus dans le cadre de l’extension de l’Université Assane Seck de Ziguinchor.
Mary Teuw Niane a cependant fait part de son inquiétude quant à la finition, dans les délais prévus, de deux chantiers majeurs. Il s’agit, selon lui, « du chantier de l’amphithéâtre d’une capacité de 150 places avec des salles informatiques et le projet d’extension de l’Université Assane Seck de Ziguinchor, financé par la Banque Mondiale ».
Sur ces projets qui tarabustent le Pr Mary Teuw Niane, il a déclaré avoir eu, vendredi dernier, une rencontre avec la directrice générale de l’agence des constructions et ils ont convenu de faire de la sous-traitance dans le cadre de leur exécution.
A l’en croire, « puisque le projet financé par la Banque Mondiale est plus important, il sera confié à trois voire quatre entreprises tandis que le paiement sera directement fait par l’agence des constructions ; sur ce, l’entreprise actuellement en charge de ce projet a accepté le principe en accord avec l’agence des constructions ».
Pr Mary Teuw Niane a déclaré avoir fixé à l’agence des constructions une date limite de livraison de ces chantiers, à savoir le mois de décembre

Education

48 h après le lancement de sa plateforme : Le 3fpt comptabilise plus 5.000 candidatures

Publié il y a

on

3fpt

Le ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat, Dame Diop, a procédé le mardi 16 juillet, à la cérémonie de clôture du lancement de la plateforme “sama bon”. En effet, cette plateforme lancée depuis le lundi 15 juillet par le fonds de financement de la formation professionnelle et technique ( 3fpt ) consiste à améliorer l’employabilité et à faciliter l’insertion socioprofessionnelle des jeunes dans divers secteurs d’activités. À en croire Aby Sèye, directrice de 3fpt, plus de 5.000 jeunes se sont inscrits sur la plateforme en seulement 48 heures. À sa prise de parole, le ministre invite les bénéficiaires à faire bon usage de leur formation.

Lire la suite

Education

BAC 2019 : Baisse continue du taux des admis, surtout du côté des garçons.

Publié il y a

on

Par

Taux

Les résultats du baccalauréat de cette année sur un diagramme afficheraient une courbe descendante. En effet, le taux d’admission a encore baissé, comparativement à l’année passée, surtout du côté des garçons. C’est du reste l’avis désabusé du président du jury 1110 du centre Amadou Hampathé Bâ, après la proclamation des résultats de son centre d’examen. En terme de résultats, les filles progressent sensiblement et dominent même les garçons, ramassant au passage la majorité des mentions et admis. Quelle est la source du mal? Que faut il faire pour y remédier ? El Hadj Balla Dièye, le président du jury 1110, a bien voulu nous livrer son sentiment sur plusieurs points soulevés. Reportage…

Lire la suite

Education

BAC 2019 / OGO (MATAM) : Aucun candidat admis au premier tour dans le jury 793

Publié il y a

on

Ogo Matam

Aucun candidat n’est admis d’office dans le jury 793 du lycée de Ogo sur 36 élèves ayant subi les épreuves et cinq passent au second tour, selon le proviseur du lycée Pierre Ndiama Faye qui note cependant que deux candidats sur 53 sont passés au premier tour au jury 792 du même centre dont une mention assez bien.

Au jury 793, en série L’1, L2 et en S2, on a enregistré zéro candidat admis d’office sur 36 inscrits qui ont composé tandis qu’en L’1, un candidat va subir les épreuves du 2eme tour idem pour la série L2 et, trois pour la série S2, a-t-il expliqué dimanche à l’APS.

Concernant le jury 792 où 53 candidats ont composé, un a réussi d’office en L’1 avec une mention assez bien et 6 candidats passent au second tour. En L2, un candidat est admis d’office et 7 sont autorisés à subir les épreuves du deuxième tour.

Les résultats restent insuffisants, mais comparés à ceux de l’année dernière nous avons légèrement 2 à 3 points si les tendances se confirment au second tour, renseigne le proviseur, soulignant que ‘’c’est la première fois que le lycée dOgo ait une mention’’.

Au final nous sommes insatisfaits des résultats obtenus parce que l’année n’a pas du tout été perturbée, déplore M. Faye

Lire la suite

En Politique

HOTLINE

On en parle