Connect with us

Sports

Mame Birame Diouf : “J’ai signé en tant qu’attaquant (…), et c’est là que je veux revenir…”

Publié il y a

on

Mame Birame Diouf

C’est à coeur ouvert que Mame Birame Diouf a répondu aux questions du journaliste de stokesentinel.co.uk. Morceaux choisis…

“On m’a essayé pour la première fois à ce poste…”

“On m’a essayé pour la première fois à ce poste (arrière droit) contre Arsenal (victoire par 3-1, 15ème journée). Nous menions au score, mais avons eu quelques blessures et le manager m’a demandé d’aller jouer au poste d’arrière pour essayer d’assurer le match. Heureusement que nous l’avions fait, j’ai probablement séduit le coach et depuis il a fait une option de moi à ce poste. Ce qui est peut-être de la mal chance pour moi. C’est une position incroyablement difficile à jouer, parce que vous devez être constamment sur le terrain pendant 90 minutes. Vous devez bien gérer votre énergie, vous devez être discipliné tactiquement et vous devez essayer d’avoir un bon impact en défense comme en attaque sur le terrain.”

“Je suis un joueur d’équipe…”

“Je suis un joueur d’équipe. J’ai toujours été comme ça et je le serai toujours. Je suis quelqu’un qui va continuer à travailler, continuer à courir, c’est comme ça que je suis et peut être que le manager (Hughes) a vu ça en moi. Cela ne signifie pas que j’apprécie. Est-ce que je suis bon dans le rôle? Je ne sais pas vraiment. Je dirais probablement pas, mais je préfère laisser les autres juger.”

“Quand on m’a dit pour la première fois que je commencerai la saison dans cette position…”
“Quand on m’a dit pour la première fois que je commencerai la saison dans cette position, c’était étrange. J’étais évidemment heureux d’être impliqué, mais ce n’était certainement pas une position à laquelle je voulais jouer. J’ai signé en tant qu’attaquant, c’est la position dans laquelle le manager m’a vu jouer pour la première fois et m’a aimé, et c’est là que je veux revenir. J’apprécie le côté offensif bien plus que le côté défensif, et en tant qu’avant-centre, naturellement, je me sens mieux et plus à l’aise sur le terrain. Je veux toujours jouer à ma position préférée. J’ai parlé récemment au coach, juste avant de signer mon nouveau contrat ici.”

Sports

Sadio Mané parmi les 7 nominés pour le titre de meilleur joueur aux Globe Soccer Awards

Publié il y a

on

Par

Globe Soccer Awards
Sadio Mané est logiquement en course pour le titre de meilleur joueur de l’année 2019 aux Globe Soccer Awards. Il est en concurrence avec Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Mo Salah, Alisson Becker, Virgil Van Dijk et Bernardo Silva, pour ce titre honorifique remis depuis 2011 par l’Association européenne des clubs (ECA) et l’Association européenne des agents de joueurs.

Les récompenses individuelles seront remises à Dubaï (Émirats arabes unis), lors de la cérémonie des Globe Soccer Awards qui distinguent les acteurs les plus remarquables de l’année de football écoulée. En plus du titre de meilleur club, les Globe Soccer Awards récompensent les meilleurs, entraîneurs, manager et agents.


Lire la suite

Sports

Ballon d’Or 2019 : Wenger vote sadio Mané

Publié il y a

on

Arsène Wenger

Si les pronostics vont bon train à l’endroit de Messi ou Van Dijk pour le prochain Ballon d’Or de France Football, des voix s’élèvent en faveur de Sadio Mané, nous apprend le journal Record. L’attaquant de Liverpool est selon Arsène Wenger, le grand favori de cette année 2019. «Sadio Mané est un personnage exceptionnel, un combattant… Il est très efficace, il n’a peur de personne. À l’heure actuelle, il mérite un énorme crédit», déclare l’ancien coach des Gunners sur Bein sports.

Le Ballon d’Or sera décerné le 2 décembre prochain et même le grand favori, a porté son choix sur l’international sénégalais, co-meilleur buteur de la Premier League (22 buts), vainqueur de la champions league, vice-champion d’angleterre avec liverpool et vice-champion d’Afrique avec le Sénégal…

Lire la suite

Sports

Kalidou Koulibaly : « Dans le foot il y’a du chambrage… mais avoir de la haine contre la couleur de peau d’un joueur… »

Publié il y a

on

chambrage

Dans un entretien accordé à l’Equipe, le défenseur de Naples revient en long et en large sur le racisme dans le championnat Italien et dans le football de façon générale. Déjà victime d’insultes à caractère racial (Cris de singe), l’international Sénégalais, revient ici sur ce sombre chapitre de sa brillante carrière de footballeur. À l’en croire ceux qui s’adonnent à ces pratiques dans les stades devraient avoir honte et non l’inverse…

« Je n’appelle pas ça du chambrage, c’est de la discrimination. C’est un manque de respect… »

« Je sais que Dans le football il y a du chambrage, les supporters qui chambrent d’autres joueurs c’est normal ça fait partie du football. Mais de là à avoir de la haine contre la couleur de peau d’une personne, moi je n’appelle pas ça du chambrage, c’est de la discrimination. C’est un manque de respect à la personne et à sa couleur de peau. »

« J’aimerai bien les voir eux, être discriminés comme nous…»

« J’aimerai bien les voir eux, être discriminés comme nous, avec des cris de singes. Être seul au milieu d’une masse ça fait vraiment mal, et avec le recul aujourd’hui même quand j’en parle je suis un peu énervé… »

« On doit rester et montrer qu’on est une communauté qui est forte et qui doit combattre ce racisme-là. »

« Je pense qu’un quittant le football italien c’est leur donner raison et moi je n’ai pas envie de leur donner raison. J’ai envie de leur donner tort et leur montrer que ceux qui doivent partir c’est eux et pas nous. On doit rester et montrer qu’on est une communauté qui est forte et qui doit combattre ce racisme-là. Il y a des mesures qui sont là mais je n’ai pas encore vu des points retirés ou des gens qui sont bannis des stades et ça me désole vraiment. Je pense qu’il devrait avoir un exemple et en ce moment-là il y aura des changements. »

Lire la suite

En Politique

HOTLINE

On en parle