Connect with us

Sports

Mame Birame Diouf : “J’ai signé en tant qu’attaquant (…), et c’est là que je veux revenir…”

Publié il y a

on

Mame Birame Diouf

C’est à coeur ouvert que Mame Birame Diouf a répondu aux questions du journaliste de stokesentinel.co.uk. Morceaux choisis…

“On m’a essayé pour la première fois à ce poste…”

“On m’a essayé pour la première fois à ce poste (arrière droit) contre Arsenal (victoire par 3-1, 15ème journée). Nous menions au score, mais avons eu quelques blessures et le manager m’a demandé d’aller jouer au poste d’arrière pour essayer d’assurer le match. Heureusement que nous l’avions fait, j’ai probablement séduit le coach et depuis il a fait une option de moi à ce poste. Ce qui est peut-être de la mal chance pour moi. C’est une position incroyablement difficile à jouer, parce que vous devez être constamment sur le terrain pendant 90 minutes. Vous devez bien gérer votre énergie, vous devez être discipliné tactiquement et vous devez essayer d’avoir un bon impact en défense comme en attaque sur le terrain.”

“Je suis un joueur d’équipe…”

“Je suis un joueur d’équipe. J’ai toujours été comme ça et je le serai toujours. Je suis quelqu’un qui va continuer à travailler, continuer à courir, c’est comme ça que je suis et peut être que le manager (Hughes) a vu ça en moi. Cela ne signifie pas que j’apprécie. Est-ce que je suis bon dans le rôle? Je ne sais pas vraiment. Je dirais probablement pas, mais je préfère laisser les autres juger.”

“Quand on m’a dit pour la première fois que je commencerai la saison dans cette position…”
“Quand on m’a dit pour la première fois que je commencerai la saison dans cette position, c’était étrange. J’étais évidemment heureux d’être impliqué, mais ce n’était certainement pas une position à laquelle je voulais jouer. J’ai signé en tant qu’attaquant, c’est la position dans laquelle le manager m’a vu jouer pour la première fois et m’a aimé, et c’est là que je veux revenir. J’apprécie le côté offensif bien plus que le côté défensif, et en tant qu’avant-centre, naturellement, je me sens mieux et plus à l’aise sur le terrain. Je veux toujours jouer à ma position préférée. J’ai parlé récemment au coach, juste avant de signer mon nouveau contrat ici.”

Sports

CAF : Le président Ahmed Ahmed encore cité dans une affaire de corruption

Publié il y a

on

Par

Ahmad Ahmad

En pleine CAN 2019, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF) se voit éclabousser par une nouvelle affaire. Une affaire de corruption qui n’arrange décidément pas le patron de la CAF. Les informations émanent de BBC. Selon le média anglais, Ahmad Ahmad aurait perçu plusieurs remboursements de frais pour une même période de 9 jours en plein mondial russe, entre le 23 juin au 1er juillet 2018.

La BBC révèle par ailleurs que le président de l’instance dirigeante du football africain aurait sollicité deux paiements de la CAF en signant des fiches de remboursements d’indemnités journalières pour une présence en Égypte, mais aurait également signé un document qui atteste qu’il était en Russie au même moment.

Ahmad Ahmad aurait, au même moment, touché une indemnité journalière de Coupe du monde de la FIFA. Cette indemnité s’élève à 450 dollars. Autrement dit, pour une seule période, le Malgache a touché trois séries de paiements.

« Début juin 2018, le président de la CAF se rend à Moscou afin de prendre part au Congrès de la FIFA le 13 juin, ainsi qu’à la Coupe du Monde, qui s’est déroulée du 14 juin au 11 juillet. Mais Ahmad a quitté la Russie pour l’Égypte, le 23 juin, pour un séjour de 4 jours, puis fait une escale à Madagascar, entre le 27 juin et le 1er juillet, avant de retourner à Moscou. Or, des documents consultés par la BBC indiquent que le président de la CAF a touché, le 28 septembre, 18.450 dollars des mains de la CAF pour un séjour de 41 jours (7 juin-17 juillet) en Russie. Il aurait aussi touché le 9 septembre 4.050 dollars d’indemnités de la part de la Confédération africaine de football, pour une période de 9 jours (23 juin-1er juillet) », renseignent nos confrères marocains de sport.le360.ma.

Lire la suite

Sports

Alassane Ndour : « Si on joue avec les tripes, comme des guerriers, on gagnera la finale »

Publié il y a

on

Par

Alassane Ndour : « Si on joue avec les tripes, comme des guerriers, on gagnera la finale »

« Ces joueurs sont là pour remporter la coupe. Leur chemin est tracé depuis le début du tournoi, il faut aller jusqu’au bout. En finale contre l’Algérie ça ne sera pas facile. Car comme on l’a vu contre la Tunisie, rien ne sera facile dans cette CAN. Dans un premier temps il faudra d’abord que les joueurs se reposent, récupèrent bien avant de se projeter dans cette finale. Si on joue cette finale avec les tripes, comme des guerriers, on gagnera la finale. Les joueurs devront être plus efficaces et marquer très tôt. »
Selon l’ancien international, malheureux finaliste en 2002, cette équipe tient une belle occasion de ramener le trophée au Sénégal. 
VoxPop

Lire la suite

Sports

Sénégal en finale de la CAN 2012 : Le message de Ousmane Sonko…

Publié il y a

on

finale

Le cœur des 15millions de sénégalais bat ce soir à l’unisson pour magnifier cette qualification ô combien précieuse tant elle était attendue depuis des années !!!!
Tous derrière vous Gaindés, pour que la victoire finale soit belle vendredi soir!!!
Mbarawacc!!!
#egypt2019
#can2019
#team221

Lire la suite

En Politique

HOTLINE

On en parle