Connect with us

Politique

Départ de Aliou Sall : Le FNR espère « que d’autres démissions suivront et que c’est là le début d’un processus de clarification intégrale débouchant sur un procès de la vérité et de la justice. »

Publié il y a

on

Le FRN engageait également le peuple sénégalais à réclamer

La conférence des leaders du Front démocratique et social de résistance nationale (FRN), réunie ce mercredi 26 juin 2019, a examiné les derniers développements de la situation nationale et a arrêté un certain nombre de mesures.

La situation nationale reste marquée par le dossier du scandale sur le pétrole et le gaz. Le FRN réitère sa position en trois points déclinée le 7 juin 2019 :

• démission sans délai d’Aliou Sall de toutes ses fonctions publiques
• déclassification du rapport de l’IGE sur cette affaire et
• appel aux instances compétentes pour que justice soit faite

Le FRN engageait également le peuple sénégalais à réclamer justice par une forte mobilisation afin que les coupables de tout bord soient punis et que les biens spoliés soient totalement restitués au peuple Sénégalais qui en est le propriétaire exclusif.
Deux semaines après cette déclaration, les lignes commencent à bouger suite à une mobilisation populaire et citoyenne qui ne faiblit pas. En effet, Monsieur Aliou Sall vient de démissionner de son poste de Directeur général de la Caisse de dépôt et de consignation. Nous osons espérer que d’autres démissions suivront et que c’est là le début d’un processus de clarification intégrale débouchant sur un procès de la vérité et de la justice.
Convaincu que seule la pression populaire et citoyenne peut garantir la poursuite du processus de clarification jusqu’à son terme, le FRN félicite tous les acteurs (politiques et citoyens) qui s’impliquent dans les mobilisations populaires et se réjouit par la même occasion de voir que le gouvernement commence à respecter le droit à la manifestation comme nous le lui avions déjà demandé.

Le FRN va rencontrer dans les prochains jours toutes forces en lutte en vue de créer une jonction et une unité d’actions.

C’est dans le cadre de ces mobilisations populaires que le FRN a décidé de lancer, dès la semaine prochaine, un vaste plan d’actions qui devra impliquer toutes les coordinations départementales du pays et celles de la diaspora. Il est d’ores et déjà demandé à tous les responsables aux divers échelons (départements et communes) de se préparer à accueillir les délégations du Front. La mission de ces délégations consistera, à travers une démarche participative, à partager avec les populations sur le pétrole et le gaz mais aussi sur la situation économique globale du pays. Celle-ci, en effet, s’est fortement dégradée et nous conduit tout droit à un ajustement structurel qui ne dit pas son nom. Les hausses annoncées des prix de produits de consommation courante en sont un avant-goût amer.

Le Front démocratique et social de résistance nationale (FRN) dont la dimension sociale du combat sera davantage affirmée, est revenu sur la situation difficile dans le monde du travail, tous secteurs confondus.  Il a saisi l’occasion pour réaffirmer avec force son soutien aux organisations démocratiques syndicales qui se battent pour que les travailleurs cessent d’être les victimes expiatoires d’une situation qu’ils n’ont pas créée. Il invite toutes les organisations membres à apporter un soutien massif à la grande marche du vendredi 28 juin 2019 appelée par les leaders syndicaux à Dakar.

Par ailleurs la plénière des leaders a entendu un rapport sur l’évolution du dialogue politique. Elle a félicité ses plénipotentiaires pour l’important travail qu’ils y abattent dans un esprit constructif et d’ouverture. La publication du décret d’organisation du dialogue devrait permettre d’aller au fond des questions à discuter.

Dakar le 26 juin 2019

Pour la La conférence des leaders

Le coordonnateur
Moctar Sourang

Politique

PDS / Wade forme un nouveau Secrétariat National : Karim Wade en pôle position, Oumar Sarr et Cie virés (DOCUMENTS)

Publié il y a

on

Wade

Dakaractu s’interrogeait sur l’avenir de Oumar Sarr et Cie dans le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Me Abdoulaye Wade vient de confirmer ce que tout le monde redoutait. Le Secrétaire général national du PDS vient de former un nouveau groupe marqué par l’absence de Oumar Sarr qui était jusque-là Secrétaire général adjoint du parti. Cependant, on peut noter la présence de Karim Maïssa Wade comme Secrétaire général adjoint chargé l’Organisation, de la Modernisation et de l’Elaboration des Stratégies politiques. Dakaractu vous livre le document portant nominations des nouveaux membres du Secrétariat national du PDS…

Lire la suite

Politique

Pierre Atepa Goudiaby écrit à Marième Faye Sall : A Mme La Première Dame et chère Sœur…

Publié il y a

on

Par

Première Dame

Au Sénégal comme au-delà de nos frontières, vous êtes décrite comme une dame de cœur, une épouse aimante complice de son compagnon et une mère d’une affection infinie. Je prends la liberté de me prévaloir de cette triple réputation alliée à votre engagement patriotique pour m’adresser à vous et à travers vous, à votre illustre époux, le Président de tous les Sénégalais, Macky Sall.

Je souhaiterais respectueusement que votre fibre humaine intercède en faveur de M. Khalifa Sall pour lui permettre de connaître l’ambiance familiale et la communion religieuse que vous allez vivre dans votre famille ainsi que vos proches, à l’occasion de l’Aid El Kébir, la fête communément connue chez nous comme la Tabaski.

Je souhaiterais votre haute intervention auprès du chef de l’Etat pour qu’il autorise Khalifa Sall, son compatriote, son frère, à connaître les plaisirs ordinaires mais précieux du cadre familial lors de l’un des plus grands événements du monde musulman qui, au Sénégal, réunit les régions, les religions, les ethnies, les chapelles politiques et toute notre nation dans son enrichissante diversité.

Mme la Première Dame et Chère Soeur,

Vous êtes connue comme une main secourable, un cœur affectueux qui a décidé de consacrer son talent, sa vie et son énergie au bénéfice des Sénégalais. Pas un jour ne passe sans la confirmation de telles valeurs que vous avez chevillées au corps. C’est pour cette raison que je souhaiterais solliciter les vertus qui vous habitent pour demander à notre Président un geste chevaleresque digne de nos preux devanciers et qui va encore démontrer, par les actes, son sens de l’humain. Ses privilèges constitutionnels l’autorisent à le faire, sa volonté de réunir tous les Sénégalais autour de l’essentiel justifie une telle mesure dictée par le lait de la tendresse humaine qui lie toutes les créatures de Notre Seigneur.

Vous avez toujours été aux côtés de notre Président lors des grands moments de sa vie. Vous l’avez aidé de votre bon sens, de vos conseils avisés et de votre accompagnement jamais pris en défaut. Aujourd’hui encore, vous pouvez trouver les mots appropriés, le moment idoine et le pouvoir de conviction pour prendre avec lui la main que l’histoire lui tend en le conviant à un de ses banquets. Vous avez les moyens. Vous en avez le devoir.

En attendant une grande action de votre part, je vous prie de bien vouloir recevoir, Mme la Première Dame et Chère Sœur, l’expression de ma très haute considération.

TRES BONNE FÊTE DE TABASKI À VOUS MÊME, VOTRE ÉPOUX, mon très cher jeune frère, ainsi qu’à tous le reste de vôtre famille.

Pierre Atepa GOUDIABY

Lire la suite

Politique

AIBD : Arrivée du président du Mali Ibrahima Boubacar Keïta

Publié il y a

on

Par

Ibrahima Boubacar

Le président de la République malienne, Ibrahima Boubacar Keïta vient de fouler le tarmac de l’aéroport Blaise Diagne.
Accompagné d’une forte délégation du corps diplomatique malien, il est descendu à bord de l’avion présidentiel de la République du Mali. Ibrahima Boubacar Keïta est venu assister à la cérémonie d’hommage national à la mémoire de Ousmane Tanor Dieng dont la dépouille est sur place.

Lire la suite

En Politique

HOTLINE

On en parle