Connect with us

Politique

CETTE DRÔLE CANDIDATURE DE BARTH (Cheikh Sadibou SEYE)

Publié il y a

on

CETTE DRÔLE CANDIDATURE DE BARTH (Cheikh Sadibou SEYE)

Comme tout le monde, c’est à travers les réseaux sociaux que j’ai eu vent de cette drôle de déclaration de candidature de Barthelemy à la candidature au poste de Secrétaire général du Parti Socialiste.

Cheikh Moussa Ka, disciple de Serigne Touba Cheikh Ahmadou Bamba écrivait : KU XAMUL, LAAJUL KU XAM, XAW MAW LAYAM”.
Par ces propos, il tente vainement et pour la énième fois de tromper l’opinion.

Il sait pertinemment que cette prétendue candidature n’a aucune chance de prospérer, surtout qu’elle vient de quelqu’un qui a déserté les rangs du Parti Socialiste, depuis Mathuzalem.

Depuis lors, ce n’est pas la première fois que BARTH, fait des déclarations aussi farfelues les unes que les autres.

Souvenons nous qu’a la suite du saccage de la salle du Bureau Politique “Lamine Gueye”, le 05 Mars 2016 et lors des enquêtes de police qui avaient conduit à l’interpellation de certains supposés coupables ou complices de ces actes de violence, il avait promis de porter plainte contre le Secrétaire général et la direction du Parti Socialiste, qu’il qualifiait de “NAKK FAYDA”. Il disait, n’attendre à l’époque que le retour de leur avocat, en déplacement à l’extérieur, pour rédiger et déposer cette fameuse plainte. Il n’en fut rien, car persuadé qu’il se livrait à des enfantillages.

C’est vous dire que depuis qu’il a déserté les rangs du Parti Socialiste, de son libre arbitre et à cause de ses comportements incompatibles avec l’ordre et la discipline indispensables au bon fonctionnement de toute organisation sérieuse, comme la nôtre, pour aller poursuivre des objectifs politiques personnels, il n’en fait qu’à sa tête.

Il se trompe de combats et d’adversaires, en tout, il tire sur tout ce qui bouge et personne n’est épargné, sollicitant parfois même les services d’un célèbres “député autoproclamé du peuple”.

Personne n’est épargné; tout le monde y est passé : le Secrétaire général du Parti, la presse, les juges, les magistrats, les militants et responsables du Parti Socialiste qu’il qualifie de “vendus » et de “sans dignité”.

Aussi n’ai-je pas été surpris de lire ce matin, à la UNE d’un organe de la place ceci :
“LE TERRIBLE FESTIVAL DE DIAS”.

Voilà qui est révélateur des frasques de BARTH qui confond le champ politique à une vaste scène de théâtre où il passe son temps à s’amuser, en utilisant souvent des mots irrespectueux, parfois choquants ou à la limite de la décence, quand il parle de ses adversaires.

Cette candidature qu’il dit porter, en lieu et place d’un autre, sonne faux, pour deux raisons au moins :
1/ Cette déclaration de candidature hors cadre normatif est prématurée;
2/ Cette déclaration de candidature, vient de quelqu’un qui est hors des rangs du parti. Elle est donc farfelue.

Comme le dit l’adage :
“BALAA NGA NAAN NAAM NEFA” .
Or, BARTH Bokatul.

Il s’est auto-exclu du PS, en violant systématiquement les obligations élémentaires définies par la “Charte du Miilitant”.

Je rappelle que l’élection du SG du PS, définie à l’article 27 du règlement intérieur, s’inscrit dans le cadre d’un processus et d’un agenda global définis par le Bureau politique et organisés par des circulaires qui en déterminent les modalités.

Elle est précédée de la Vente des cartes, suivie du renouvellement des instances de base.

C’est après cela, que l’appel à candidatures est lancé.
Ces candidatures à la candidature sont portées par des CA de coordinations régulièrement renouvelées.

Après examen, par l’organe compétent de réception, les candidatures retenues sont publiées et les opérations électorales déclenchées, dans les 138 coordinations, si tant est qu’elles sont toutes renouvelées, impliquant, depuis 2007, un corps électoral élargi de 27.600 militants, soit 200 membres de CA X 138 au lieu des 2500 délégués du congrès; un congrès tenu en aval et qui installe le SG élu dans ses fonctions.
Quel parti fait mieux ?

C’est de bonne guerre que BARTH parle de cette question, en ce moment, en dehors de son cadre formel, car il a déserté nos rangs depuis longtemps et ça, tout le monde le sait.

Ne serait-ce que pour cette raison, BARTH devrait sagement aller s’occuper de ses nouvelles affaires, là où il semble être plus à l’aise, libre de dire et de faire tout ce que bon lui semble, là il a seul le vent en poupe, là où il porte sa parole et celle des autres avec ou sans mandat, là où il est le maître du jeu et du verbe.

Personnellement je le comprends, Il n’attend plus rien du PS où, en l’espace de quelques années, il est devenu Maire puis Député, mais ce n’est pas une raison pour pratiquer la politique de la “TERRE BRULEE”.
Le Parti Socialiste est une organisation sérieuse qui s’accommode mal de comportements du genre.

Comme on dit chez nous :
KU MER TAX NGA TAAL KER BAAY, BU JANT SOWEE, BA NEPP FATU, NGA FANAAN BITI”.

Cheikh Sadibou SEYE, Secrétaire permanent du Parti Socialiste

Politique

PDS / Wade forme un nouveau Secrétariat National : Karim Wade en pôle position, Oumar Sarr et Cie virés (DOCUMENTS)

Publié il y a

on

Wade

Dakaractu s’interrogeait sur l’avenir de Oumar Sarr et Cie dans le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), Me Abdoulaye Wade vient de confirmer ce que tout le monde redoutait. Le Secrétaire général national du PDS vient de former un nouveau groupe marqué par l’absence de Oumar Sarr qui était jusque-là Secrétaire général adjoint du parti. Cependant, on peut noter la présence de Karim Maïssa Wade comme Secrétaire général adjoint chargé l’Organisation, de la Modernisation et de l’Elaboration des Stratégies politiques. Dakaractu vous livre le document portant nominations des nouveaux membres du Secrétariat national du PDS…

Lire la suite

Politique

Pierre Atepa Goudiaby écrit à Marième Faye Sall : A Mme La Première Dame et chère Sœur…

Publié il y a

on

Par

Première Dame

Au Sénégal comme au-delà de nos frontières, vous êtes décrite comme une dame de cœur, une épouse aimante complice de son compagnon et une mère d’une affection infinie. Je prends la liberté de me prévaloir de cette triple réputation alliée à votre engagement patriotique pour m’adresser à vous et à travers vous, à votre illustre époux, le Président de tous les Sénégalais, Macky Sall.

Je souhaiterais respectueusement que votre fibre humaine intercède en faveur de M. Khalifa Sall pour lui permettre de connaître l’ambiance familiale et la communion religieuse que vous allez vivre dans votre famille ainsi que vos proches, à l’occasion de l’Aid El Kébir, la fête communément connue chez nous comme la Tabaski.

Je souhaiterais votre haute intervention auprès du chef de l’Etat pour qu’il autorise Khalifa Sall, son compatriote, son frère, à connaître les plaisirs ordinaires mais précieux du cadre familial lors de l’un des plus grands événements du monde musulman qui, au Sénégal, réunit les régions, les religions, les ethnies, les chapelles politiques et toute notre nation dans son enrichissante diversité.

Mme la Première Dame et Chère Soeur,

Vous êtes connue comme une main secourable, un cœur affectueux qui a décidé de consacrer son talent, sa vie et son énergie au bénéfice des Sénégalais. Pas un jour ne passe sans la confirmation de telles valeurs que vous avez chevillées au corps. C’est pour cette raison que je souhaiterais solliciter les vertus qui vous habitent pour demander à notre Président un geste chevaleresque digne de nos preux devanciers et qui va encore démontrer, par les actes, son sens de l’humain. Ses privilèges constitutionnels l’autorisent à le faire, sa volonté de réunir tous les Sénégalais autour de l’essentiel justifie une telle mesure dictée par le lait de la tendresse humaine qui lie toutes les créatures de Notre Seigneur.

Vous avez toujours été aux côtés de notre Président lors des grands moments de sa vie. Vous l’avez aidé de votre bon sens, de vos conseils avisés et de votre accompagnement jamais pris en défaut. Aujourd’hui encore, vous pouvez trouver les mots appropriés, le moment idoine et le pouvoir de conviction pour prendre avec lui la main que l’histoire lui tend en le conviant à un de ses banquets. Vous avez les moyens. Vous en avez le devoir.

En attendant une grande action de votre part, je vous prie de bien vouloir recevoir, Mme la Première Dame et Chère Sœur, l’expression de ma très haute considération.

TRES BONNE FÊTE DE TABASKI À VOUS MÊME, VOTRE ÉPOUX, mon très cher jeune frère, ainsi qu’à tous le reste de vôtre famille.

Pierre Atepa GOUDIABY

Lire la suite

Politique

AIBD : Arrivée du président du Mali Ibrahima Boubacar Keïta

Publié il y a

on

Par

Ibrahima Boubacar

Le président de la République malienne, Ibrahima Boubacar Keïta vient de fouler le tarmac de l’aéroport Blaise Diagne.
Accompagné d’une forte délégation du corps diplomatique malien, il est descendu à bord de l’avion présidentiel de la République du Mali. Ibrahima Boubacar Keïta est venu assister à la cérémonie d’hommage national à la mémoire de Ousmane Tanor Dieng dont la dépouille est sur place.

Lire la suite

En Politique

HOTLINE

On en parle