Connect with us

Monde

ROME : Le Dr Qu Dongyu élu nouveau DG de la FAO

Publié il y a

on

Dr Qu Dongyu DG FAO

Qu Dongyu, vice-ministre chinois de l’Agriculture, a été élu dimanche directeur général de l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Il est le premier Chinois à accéder à cette fonction. Qu Dongyu, vice-ministre chinois de l’Agriculture, a été élu dimanche 23 juin à la tête de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), basée à Rome, en obtenant une majorité absolue dès le premier tour de scrutin. Il succédera en août au Brésilien José Graziano da Silva.
Le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural Moussa Baldé a conduit la délégation sénégalaise à cette session de la FAO.

 

ROME : Le Dr Xu Dongyu élu nouveau DG de la FAO

 

ROME : Le Dr Xu Dongyu élu nouveau DG de la FAO

Monde

Paul Kagamé recadre le commissaire européen à la Coopération et au développement : “Vous devez arrêter avec votre complexe de supériorité… Pour qui vous vous prenez ?”

Publié il y a

on

Par

Paul Kagamé recadre un commissaire européen

Neven Mimica, commissaire européen à la Coopération et au développement n’oubliera pas de sitôt son face à face de la semaine dernière avec le président rwandais, Paul Kagamé.
Lors d’un débat diffusé par la chaine FRANCE24 ce weekend, le premier s’est fait remonter les bretelles par le second sur une question liée au respect des droits de l’Homme au Rwanda. “Nous avons une approche globale dont nous discutons avec nos partenaires et les droits de l’homme, leur respect, en font partie. Nous parlons développement et droits de l’homme en même temps, d’une manière très ouverte et liée entre les deux aspects”, a répondu le représentant de l’Union européenne à une question de la journaliste de France24 liée aux droits humains.
Il n’en fallait pas plus pour faire sortir Paul Kagamé de ses gonds. Le chef de l’Etat rwandais n’a pas attendu la relance de notre consœur pour recadrer le commissaire européen à la Coopération et au développement. ” Vous devez arrêter avec votre complexe de supériorité, toute cette absurdité sur les droits de l’homme. Nous, on s’est battu pour les droits de l’homme et la liberté de nos peuples, plus que quiconque, y compris vous qui continuez à parler de cette absurdité. Là, souvenez-vous d’où venaient nos pays et où on les a emmenés, cela parle pour nous. Vous devriez arrêter de dire aux autres quoi faire ou ne pas faire, même si ce n’est pas à votre goût. Mais pour qui vous prenez-vous ?”, s’est emporté Kagamé qui ne semble pas se soucier des conséquences d’un tel affront.

Lire la suite

Monde

Relation entre le Royaume Uni et le Sénégal, Réunion au MAE / Amadou Bâ rassure et justifie son absence : ” Il n’y a aucune tension entre le Sénégal et le Royaume Uni…”

Publié il y a

on

Le ministre Amadou Ba

Au cours de l’ouverture de la session sur le dialogue politique entre l’Union européenne et le Sénégal, le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur , Amadou Bâ précise : ” il faut noter que malgré tout ce que entendez sur la BBC et de toute l’actualité autour, il n’y a aucune tension entre le Royaume Uni et notre pays. Ce n’est pas possible”, signifie t-il.

Et Amadou Bâ d’éclairer toujours la lanterne sur son absence lors de la dernière conférence de presse au ministère de affaires étranges : ” qu’il n’avait tout simplement rien à dire sur ce sujet, ce jour là”.

Lire la suite

Monde

Européennes 2019 : arrivée première, Marine Le Pen appelle Macron à tirer les leçons d’un « désaveu démocratique »

Publié il y a

on

Par

Marine Le Pen

Européennes 2019 : arrivée première, Marine Le Pen appelle Macron à tirer les leçons d’un « désaveu démocratique »

Soirée d’apothéose au QG du Rassemblement national (RN). Avec 23,4 % des voix, selon les résultats définitifs hors Français de l’étranger, la liste du parti d’extrême droite devance celle de la majorité présidentielle (22,3 %) au terme des élections européennes, dimanche 26 mai. Les troupes lepénistes savourent, drapeaux français partout et Marseillaise sans fin.
Entre les palmiers en plastique et les éléphants en carton-pâte du bar où le RN célèbre « la victoire du peuple », dans le 15e arrondissement parisien, Marine Le Pen a appelé « le président à tirer les conséquences » de ce qu’elle nomme un « désaveu démocratique », en réclamant la dissolution de l’Assemblée nationale et la mise en place de la proportionnelle. Depuis des mois, le RN a fait de ce scrutin européen un référendum contre le chef de l’Etat, « contre sa politique et sa personne ».
Marine Le Pen n’y a pas fait exception, dimanche soir. « Il n’est pas tenable que, dans notre pays, autant de Français soient représentés par sept députés à l’Assemblée nationale. Cette crise de représentativité était déjà à l’origine de la crise des “gilets jaunes” », lâche-t-elle face à la nuée de caméras.
Gilbert Collard, député apparenté RN, acquiesce en prenant à témoin la participation en hausse (51,3 %) et la pole position du parti : « Ce soir, on voit que le peuple a envie de s’exprimer. Si Macron était un homme d’Etat, il écouterait, et dissoudrait l’Assemblée nationale. »
Ovationné plus tôt dans la soirée, Jordan Bardella, jeune tête de liste victorieuse, a, lui aussi, ciblé d’emblée le chef de l’Etat en saluant « un sursaut populaire contre le pouvoir en place », « une sanction claire et une leçon d’humilité au président de la République » : « Ce soir, c’est lui et sa politique qui sont rejetés. »

Lire la suite

En Politique

HOTLINE

On en parle