Connect with us

Nécrologie

Chavirement d’une pirogue à Fatick : six corps sans vie et 19 rescapés

Six corps sans vie et 19 rescapés ont été dénombrés vendredi soir suite au chavirement d’une pirogue dans un cours d’eau à Fahoye, dans la commune de Djilas (Fatick), a appris l’APS de source sécuritaire.

Publié il y a

on

Chavirement d'une pirogue à Fatick : six corps sans vie et 19 rescapés

Six corps sans vie et 19 rescapés ont été dénombrés vendredi soir suite au chavirement d’une pirogue dans un cours d’eau à Fahoye, dans la commune de Djilas (Fatick), a appris l’APS de source sécuritaire.

En provenance de Dakar avec une dépouille mortelle les victimes de ce chavirement ont embarqué à Fahoye à bord de deux pirogues pour se rendre à l’île de Sakhor dans la commune de Loul Sésséne.

Une des pirogues avait à bord la dépouille mortelle et l’autre transportait un peu plus d’une vingtaine de personnes composées des parents et amis.

Malheureusement, au bout de quelques minutes de trajet la deuxième pirogue qui suivait celle de la dépouille va chavirer avec à bord plusieurs personnes.

Constatant le retard de ces dernières dans les eaux une alerte a été donnée pour déclencher des recherches avec les habitants de ces îles et le concours des sapeurs-pompiers.

La combinaison des interventions a permis de sauver 19 des passagers et de retrouver les corps sans vie. Des autorités administratives et politiques se sont rendus sur les lieux dans l’urgence pour représenter l’Etat et réconforter les populations endeuillées de Sakhor.

Six corps sans vie et 19 rescapés ont été dénombrés vendredi soir suite au chavirement d’une pirogue dans un cours d’eau à Fahoye, dans la commune de Djilas (Fatick), a appris l’APS de source sécuritaire.

En provenance de Dakar avec une dépouille mortelle les victimes de ce chavirement ont embarqué à Fahoye à bord de deux pirogues pour se rendre à l’île de Sakhor dans la commune de Loul Sésséne.

Une des pirogues avait à bord la dépouille mortelle et l’autre transportait un peu plus d’une vingtaine de personnes composées des parents et amis.

Malheureusement, au bout de quelques minutes de trajet la deuxième pirogue qui suivait celle de la dépouille va chavirer avec à bord plusieurs personnes.

Constatant le retard de ces dernières dans les eaux une alerte a été donnée pour déclencher des recherches avec les habitants de ces îles et le concours des sapeurs-pompiers.

La combinaison des interventions a permis de sauver 19 des passagers et de retrouver les corps sans vie. Des autorités administratives et politiques se sont rendus sur les lieux dans l’urgence pour représenter l’Etat et réconforter les populations endeuillées de Sakhor.

Nécrologie

Louga : Un accident fait cinq morts à l’entrée de Ndiagne.

Publié il y a

on

Par

accident

Un accident de la circulation a fait ce jeudi cinq morts à l’entrée de la commune de Ndiagne située dans le département de Louga.
Les victimes appartiennent toutes à deux familles qui se rendaient au marché hebdomadaire de Ndiagne.

Mbargou Diop, correspondant à Louga.

Lire la suite

Nécrologie

AIBD : L’avion transportant la dépouille de Ousmane Tanor Dieng vient d’atterrir

Publié il y a

on

Par

dépouille de Ousmane Tanor
L’avion spéciale qui transporte la dépouille de Ousmane Tanor Dieng vient de fouler le tarmac de l’aéroport inter’ Blaise Diagne à 15 heures.
Pour le moment, le corps n’est pas encore sorti de l’avion qui fait les derniers réglages….
Autres articles
Lire la suite

Nécrologie

NGUÉNIÈNE : Malentendus entre le protocole du président et les populations.

Publié il y a

on

Par

protocole

Le village natal de feu Ousmane Tanor Dieng fait déjà le plein… Le protocole du président qui est déjà à l’œuvre ne s’entend pas avec les populations qui souhaiteraient que pour cette fois, la rigueur des codes ne s’appliquent pas.
Finalement il a été retenu qu’à l’intérieur du domicile familial, il y aura seulement le président Macky Sall, les officiels et la famille du défunt. Une décision qui n’enchante guère beaucoup de personnes présentes sur les lieux …

Lire la suite

En Politique

HOTLINE

On en parle