Connect with us

Sports

Le Brésil accroché par le Sénégal en amical (1-1)

Publié il y a

on

amical

Le champion d’Amérique du Sud n’a pas réussi à faire mieux qu’un match nul face à l’équipe vice-championne d’Afrique. Le Brésil a été tenu en échec par le Sénégal jeudi (1-1), en amical. Famara Diédhiou a égalisé sur un penalty obtenu par Sadio Mané (45e), après l’ouverture du score de Firmino (9e).

Les amoureux du ballon rond se sont régalés avec un match amical haut de gamme sur la pelouse du stade international de Singapour. Et c’état une confrontation historique d’autant que jamais dans l’histoire du football, Brésil et Sénégal ne s’étaient affrontés.

Meilleurs dans la possession, les brésiliens ont surtout éveillé le danger grâce aux appels de Firmino, Jesus et Neymar, habiles à se démarquer au sein d’une défense moins verrouillée sur les côtés que dans l’axe. Le jeu en bloc bas du Sénégal en première période, a été contrarié par un jeu en largeur bien maîtrisé par les joueurs de Tite.

Les offensives brésiliennes ont été récompensées par l’ouverture du score de Firmino (1-0, 9e), suite à une magnifique combinaison avec Jesus. Le Citizen a profité de l’appel du Red dans la surface pour lui offrir un sublime ballon en profondeur, repris sans contrôle.

Malmenée en première période, l’équipe du Sénégal a égalisé face à la Seleção juste avant la pause. Sadio Mané a été à l’origine de cette égalisation sur un exploit individuel. L’ailier sénégalais de Liverpool, pris en sandwich, a obtenu un pénalty transformé par Famara Diédhiou, qui prend Moraes à contre-pied (45e).

En deuxième mi-temps, l’équipe de Aliou Cissé a un peu reculé, celle de Tite a tenté d’aller chercher les trois points, mais les deux formations se sont finalement quittées sur un nul (1-1). L’équipe du Sénégal, vice-Championne d’Afrique, a confirmé sa bonne forme depuis la Coupe du monde.

Sports

Sadio Mané parmi les 7 nominés pour le titre de meilleur joueur aux Globe Soccer Awards

Publié il y a

on

Par

Globe Soccer Awards
Sadio Mané est logiquement en course pour le titre de meilleur joueur de l’année 2019 aux Globe Soccer Awards. Il est en concurrence avec Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Mo Salah, Alisson Becker, Virgil Van Dijk et Bernardo Silva, pour ce titre honorifique remis depuis 2011 par l’Association européenne des clubs (ECA) et l’Association européenne des agents de joueurs.

Les récompenses individuelles seront remises à Dubaï (Émirats arabes unis), lors de la cérémonie des Globe Soccer Awards qui distinguent les acteurs les plus remarquables de l’année de football écoulée. En plus du titre de meilleur club, les Globe Soccer Awards récompensent les meilleurs, entraîneurs, manager et agents.


Lire la suite

Sports

Ballon d’Or 2019 : Wenger vote sadio Mané

Publié il y a

on

Arsène Wenger

Si les pronostics vont bon train à l’endroit de Messi ou Van Dijk pour le prochain Ballon d’Or de France Football, des voix s’élèvent en faveur de Sadio Mané, nous apprend le journal Record. L’attaquant de Liverpool est selon Arsène Wenger, le grand favori de cette année 2019. «Sadio Mané est un personnage exceptionnel, un combattant… Il est très efficace, il n’a peur de personne. À l’heure actuelle, il mérite un énorme crédit», déclare l’ancien coach des Gunners sur Bein sports.

Le Ballon d’Or sera décerné le 2 décembre prochain et même le grand favori, a porté son choix sur l’international sénégalais, co-meilleur buteur de la Premier League (22 buts), vainqueur de la champions league, vice-champion d’angleterre avec liverpool et vice-champion d’Afrique avec le Sénégal…

Lire la suite

Sports

Kalidou Koulibaly : « Dans le foot il y’a du chambrage… mais avoir de la haine contre la couleur de peau d’un joueur… »

Publié il y a

on

chambrage

Dans un entretien accordé à l’Equipe, le défenseur de Naples revient en long et en large sur le racisme dans le championnat Italien et dans le football de façon générale. Déjà victime d’insultes à caractère racial (Cris de singe), l’international Sénégalais, revient ici sur ce sombre chapitre de sa brillante carrière de footballeur. À l’en croire ceux qui s’adonnent à ces pratiques dans les stades devraient avoir honte et non l’inverse…

« Je n’appelle pas ça du chambrage, c’est de la discrimination. C’est un manque de respect… »

« Je sais que Dans le football il y a du chambrage, les supporters qui chambrent d’autres joueurs c’est normal ça fait partie du football. Mais de là à avoir de la haine contre la couleur de peau d’une personne, moi je n’appelle pas ça du chambrage, c’est de la discrimination. C’est un manque de respect à la personne et à sa couleur de peau. »

« J’aimerai bien les voir eux, être discriminés comme nous…»

« J’aimerai bien les voir eux, être discriminés comme nous, avec des cris de singes. Être seul au milieu d’une masse ça fait vraiment mal, et avec le recul aujourd’hui même quand j’en parle je suis un peu énervé… »

« On doit rester et montrer qu’on est une communauté qui est forte et qui doit combattre ce racisme-là. »

« Je pense qu’un quittant le football italien c’est leur donner raison et moi je n’ai pas envie de leur donner raison. J’ai envie de leur donner tort et leur montrer que ceux qui doivent partir c’est eux et pas nous. On doit rester et montrer qu’on est une communauté qui est forte et qui doit combattre ce racisme-là. Il y a des mesures qui sont là mais je n’ai pas encore vu des points retirés ou des gens qui sont bannis des stades et ça me désole vraiment. Je pense qu’il devrait avoir un exemple et en ce moment-là il y aura des changements. »

Lire la suite

En Politique

HOTLINE

On en parle