Connect with us

Sports

7 mai 2012 – 7 mai 2019 : Bocandé, 7 ans déjà!

Publié il y a

on

7 mai 2012 - 7 mai 2019 : Bocandé, 7 ans déjà!

Le Comité des supporters Allez Casa qui t’aime voudrait en ce jour anniversaire de ton rappel à dieu, te dire combien il reste fier et attaché à l’esprit chevaleresque et patriotique que tu incarnes encore à travers le football, au Casa Sport comme en équipe nationale.

Allez Casa voudrait te dire que ton image et ton esprit ont plané sur la cérémonie de lancement des activités commémoratives du cinquantenaire du Casamance Sporting Club-Casa Sport tenues le 28 avril 2019 au Salon d’honneur du Stade Léopold Sédar Senghor, en marge de ses assises nationales.

Ce n’était pas un choix mais plutôt par devoir de reconnaissance. Ton nom est intimement lié à l’histoire de cette plus qu’équipe de football qu’est le Casamance Sporting Club. Tu as fortement contribué à son rayonnement.

Les témoignages élogieux de ton coach Boucar Diouf, de ton coéquipier Daour Gaye, des dirigeants d’alors à travers entre autres Ebleme Solomon, les doyens Amath Seck, Seyni Sadio, Faye Sagna, Mayté kagny et tant d’autres ont permis aux générations actuelles de découvrir encore à quel point tu étais attaché aux valeurs de courage et de patriotisme mais aussi aux couleurs et symboles du Casa Sport, ton club de cœur, voire de raison.

C’est ce courage et ce patriotisme qui ont valu à ton pays le Sénégal de lettres de noblesse en Afrique et en Europe. Ce patriotisme a surement motivé ton sens du dépassement et du pardon à la suite de ta radiation à vie par les dirigeants du football sénégalais en 1980. Tu l’as aussi surement fait pour la cohésion sociale.

Ce cinquantenaire de ton club de cœur sera célébré en ta présence et avec la présence de l’esprit Essamaye, qui n’abdique jamais. Ce cinquantenaire va également contribuer à t’immortaliser toi et tes compagnons de lutte d’alors que sont Ousmane Ndiaye «Compliqué», Bassirou Ndiaye, Maurice Bougazelli, Tidiane Diémé, Mamadou Teuw, Mamadou Diouf «pikinino», Daour Gaye, Demba Ramata Ndiaye, Tony Coly, Mody Ba, Abdoulaye Bayo, Joseph Badiane… ainsi que les dirigeants qui ont jusqu’ici conduit les destinées du Casa.

Le sacré tube «Bocandé Essamaye» de Allez Casa continue toujours de mobiliser de galvaniser supporters et joueurs qui ne t’ont pas forcément vu régner en maître au milieu du terrain dans l’antre du stade Néma.
L’esprit Essamaye ne va jamais s’éteindre!

Malamine Tamba

Sports

Sadio Mané parmi les 7 nominés pour le titre de meilleur joueur aux Globe Soccer Awards

Publié il y a

on

Par

Globe Soccer Awards
Sadio Mané est logiquement en course pour le titre de meilleur joueur de l’année 2019 aux Globe Soccer Awards. Il est en concurrence avec Cristiano Ronaldo, Lionel Messi, Mo Salah, Alisson Becker, Virgil Van Dijk et Bernardo Silva, pour ce titre honorifique remis depuis 2011 par l’Association européenne des clubs (ECA) et l’Association européenne des agents de joueurs.

Les récompenses individuelles seront remises à Dubaï (Émirats arabes unis), lors de la cérémonie des Globe Soccer Awards qui distinguent les acteurs les plus remarquables de l’année de football écoulée. En plus du titre de meilleur club, les Globe Soccer Awards récompensent les meilleurs, entraîneurs, manager et agents.


Lire la suite

Sports

Ballon d’Or 2019 : Wenger vote sadio Mané

Publié il y a

on

Arsène Wenger

Si les pronostics vont bon train à l’endroit de Messi ou Van Dijk pour le prochain Ballon d’Or de France Football, des voix s’élèvent en faveur de Sadio Mané, nous apprend le journal Record. L’attaquant de Liverpool est selon Arsène Wenger, le grand favori de cette année 2019. «Sadio Mané est un personnage exceptionnel, un combattant… Il est très efficace, il n’a peur de personne. À l’heure actuelle, il mérite un énorme crédit», déclare l’ancien coach des Gunners sur Bein sports.

Le Ballon d’Or sera décerné le 2 décembre prochain et même le grand favori, a porté son choix sur l’international sénégalais, co-meilleur buteur de la Premier League (22 buts), vainqueur de la champions league, vice-champion d’angleterre avec liverpool et vice-champion d’Afrique avec le Sénégal…

Lire la suite

Sports

Kalidou Koulibaly : « Dans le foot il y’a du chambrage… mais avoir de la haine contre la couleur de peau d’un joueur… »

Publié il y a

on

chambrage

Dans un entretien accordé à l’Equipe, le défenseur de Naples revient en long et en large sur le racisme dans le championnat Italien et dans le football de façon générale. Déjà victime d’insultes à caractère racial (Cris de singe), l’international Sénégalais, revient ici sur ce sombre chapitre de sa brillante carrière de footballeur. À l’en croire ceux qui s’adonnent à ces pratiques dans les stades devraient avoir honte et non l’inverse…

« Je n’appelle pas ça du chambrage, c’est de la discrimination. C’est un manque de respect… »

« Je sais que Dans le football il y a du chambrage, les supporters qui chambrent d’autres joueurs c’est normal ça fait partie du football. Mais de là à avoir de la haine contre la couleur de peau d’une personne, moi je n’appelle pas ça du chambrage, c’est de la discrimination. C’est un manque de respect à la personne et à sa couleur de peau. »

« J’aimerai bien les voir eux, être discriminés comme nous…»

« J’aimerai bien les voir eux, être discriminés comme nous, avec des cris de singes. Être seul au milieu d’une masse ça fait vraiment mal, et avec le recul aujourd’hui même quand j’en parle je suis un peu énervé… »

« On doit rester et montrer qu’on est une communauté qui est forte et qui doit combattre ce racisme-là. »

« Je pense qu’un quittant le football italien c’est leur donner raison et moi je n’ai pas envie de leur donner raison. J’ai envie de leur donner tort et leur montrer que ceux qui doivent partir c’est eux et pas nous. On doit rester et montrer qu’on est une communauté qui est forte et qui doit combattre ce racisme-là. Il y a des mesures qui sont là mais je n’ai pas encore vu des points retirés ou des gens qui sont bannis des stades et ça me désole vraiment. Je pense qu’il devrait avoir un exemple et en ce moment-là il y aura des changements. »

Lire la suite

On en parle