Connect with us

Monde

Attentat en Somalie: dons de sang et de médicaments, les besoins sont immenses

Publié il y a

on

Attentat en Somalie: dons de sang et de médicaments, les besoins sont immenses

Quatre jours après l’attentat de samedi à Mogadiscio – le plus meurtrier de l’histoire de la Somalie – la mobilisation se poursuit. Avec un bilan d’au moins 300 décès (276 selon le chiffre officiel) et de 300 personnes blessées, les besoins sont immenses. Pour faire face, les pays alliés de la Somalie – comme la Turquie – envoient des médecins et du matériel médical. Et la diaspora somalienne, notamment au Kenya, s’organise pour donner son sang.

Retrouver d’éventuels survivants, c’est la priorité explique à RFI le chef de la délégation du Comité International de la Croix-Rouge en Somalie, Jordi Rich. « A présent, la priorité est de fouiller les décombres pour tenter de retrouver d’éventuels survivants. J’ai appris ce (mardi) matin qu’une personne avait été retrouvée vivante dans les décombres ».

« Il faut aussi ramasser les corps des personnes décédées et, même si c’est difficile à dire, les nombreuses parties de corps humain qui ont été projetées au moment de cette énorme explosion.

Maintenant, il y a plusieurs chantiers : s’occuper des blessés, identifier les morts et leur offrir des funérailles dignes… Dans de nombreux cas, c’est très difficile. Comme je viens de le dire, les corps sont en très mauvais état, carbonisés, brûlés… et donc très difficiles à identifier ».

Jordi Rich a fait le déplacement de Nairobi, au Kenya où il est basé. Les Kenyans d’ethnie somali, une communauté d’environ 2 millions de personnes, et le gouvernement kényan se mobilisent pour envoyer des fonds, des médicaments, et du sang.

A Nairobi, des Kenyans se pressent pour donner leur sang

Mardi, un camion du service de transfusion sanguine kényan s’est arrêté dans le quartier somali d’Eastleigh, à Nairobi et les habitants se pressent autour du camion rouge et blanc garé le long d’une artère commerçante d’ Eastleigh.

Chacun veut s’inscrire sur la liste des donneurs du jour comme Ismaïl Abdi, un Kényan d’ethnie somali de 25 ans. Ismaïl est un donneur régulier, mais aujourd’hui, c’est une occasion spéciale. « C’est particulier, là ce sont nos frères qui souffrent… et moi, je n’ai pas d’argent à envoyer, donc je donne ce que j’ai, et ce que j’ai, c’est du sang », nous explique t-il.

A l’intérieur du camion, la jeune Halama Hassan attend son tour avec anxiété et détermination. « C’est la première fois que je fais ça, et j’ai très peur… Ca aurait pu être moi, ou j’aurais pu perdre mes frères, C’est tellement triste ».

La Somalie manque de sang pour traiter les nombreuses victimes de l’attentat… Ahmed Mohammed, membre de la communauté d’affaires d’Eastleigh, a répondu à l’appel des autorités somaliennes en organisant l’évènement. « Les gens à Mogadiscio nous disent qu’ils ont besoin de sang et de médicaments. Et nous voulions participer nous aussi, ici au Kenya. Et nous voulons dire aux terroristes qu’ils n’ont pas leur place en ce monde. »

Selon le service de transfusion sanguine nationale, des centaines de personnes ont donné leur sang mardi beaucoup plus qu’en temps normal. La ministre des affaires étrangères kenyane a également annoncé l’envoi de médicaments en Somalie, tandis que la Croix Rouge a mis en place un système de dons via téléphone portable.

Le Kenya a annoncé l’évacuation de 31 blessés vers Nairobi, et l’envoi à Mogadiscio de 11 tonnes de produits médicaux. La Turquie a également accueilli 35 blessés à Ankara et envoyé du matériel médical et des médecins en Somalie.

Attentat en Somalie: dons de sang et de médicaments, les besoins sont immenses

Monde

Paul Kagamé recadre le commissaire européen à la Coopération et au développement : “Vous devez arrêter avec votre complexe de supériorité… Pour qui vous vous prenez ?”

Publié il y a

on

Par

Paul Kagamé recadre un commissaire européen

Neven Mimica, commissaire européen à la Coopération et au développement n’oubliera pas de sitôt son face à face de la semaine dernière avec le président rwandais, Paul Kagamé.
Lors d’un débat diffusé par la chaine FRANCE24 ce weekend, le premier s’est fait remonter les bretelles par le second sur une question liée au respect des droits de l’Homme au Rwanda. “Nous avons une approche globale dont nous discutons avec nos partenaires et les droits de l’homme, leur respect, en font partie. Nous parlons développement et droits de l’homme en même temps, d’une manière très ouverte et liée entre les deux aspects”, a répondu le représentant de l’Union européenne à une question de la journaliste de France24 liée aux droits humains.
Il n’en fallait pas plus pour faire sortir Paul Kagamé de ses gonds. Le chef de l’Etat rwandais n’a pas attendu la relance de notre consœur pour recadrer le commissaire européen à la Coopération et au développement. ” Vous devez arrêter avec votre complexe de supériorité, toute cette absurdité sur les droits de l’homme. Nous, on s’est battu pour les droits de l’homme et la liberté de nos peuples, plus que quiconque, y compris vous qui continuez à parler de cette absurdité. Là, souvenez-vous d’où venaient nos pays et où on les a emmenés, cela parle pour nous. Vous devriez arrêter de dire aux autres quoi faire ou ne pas faire, même si ce n’est pas à votre goût. Mais pour qui vous prenez-vous ?”, s’est emporté Kagamé qui ne semble pas se soucier des conséquences d’un tel affront.

Lire la suite

Monde

ROME : Le Dr Qu Dongyu élu nouveau DG de la FAO

Publié il y a

on

Par

Dr Qu Dongyu DG FAO

Qu Dongyu, vice-ministre chinois de l’Agriculture, a été élu dimanche directeur général de l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture.

Il est le premier Chinois à accéder à cette fonction. Qu Dongyu, vice-ministre chinois de l’Agriculture, a été élu dimanche 23 juin à la tête de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), basée à Rome, en obtenant une majorité absolue dès le premier tour de scrutin. Il succédera en août au Brésilien José Graziano da Silva.
Le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural Moussa Baldé a conduit la délégation sénégalaise à cette session de la FAO.

 

ROME : Le Dr Xu Dongyu élu nouveau DG de la FAO

 

ROME : Le Dr Xu Dongyu élu nouveau DG de la FAO
Lire la suite

Monde

Relation entre le Royaume Uni et le Sénégal, Réunion au MAE / Amadou Bâ rassure et justifie son absence : ” Il n’y a aucune tension entre le Sénégal et le Royaume Uni…”

Publié il y a

on

Le ministre Amadou Ba

Au cours de l’ouverture de la session sur le dialogue politique entre l’Union européenne et le Sénégal, le ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur , Amadou Bâ précise : ” il faut noter que malgré tout ce que entendez sur la BBC et de toute l’actualité autour, il n’y a aucune tension entre le Royaume Uni et notre pays. Ce n’est pas possible”, signifie t-il.

Et Amadou Bâ d’éclairer toujours la lanterne sur son absence lors de la dernière conférence de presse au ministère de affaires étranges : ” qu’il n’avait tout simplement rien à dire sur ce sujet, ce jour là”.

Lire la suite

En Politique

HOTLINE

On en parle