Connect with us

Sports

CAF : Le président Ahmed Ahmed encore cité dans une affaire de corruption

Publié il y a

on

Ahmad Ahmad

En pleine CAN 2019, le président de la Confédération Africaine de Football (CAF) se voit éclabousser par une nouvelle affaire. Une affaire de corruption qui n’arrange décidément pas le patron de la CAF. Les informations émanent de BBC. Selon le média anglais, Ahmad Ahmad aurait perçu plusieurs remboursements de frais pour une même période de 9 jours en plein mondial russe, entre le 23 juin au 1er juillet 2018.

La BBC révèle par ailleurs que le président de l’instance dirigeante du football africain aurait sollicité deux paiements de la CAF en signant des fiches de remboursements d’indemnités journalières pour une présence en Égypte, mais aurait également signé un document qui atteste qu’il était en Russie au même moment.

Ahmad Ahmad aurait, au même moment, touché une indemnité journalière de Coupe du monde de la FIFA. Cette indemnité s’élève à 450 dollars. Autrement dit, pour une seule période, le Malgache a touché trois séries de paiements.

« Début juin 2018, le président de la CAF se rend à Moscou afin de prendre part au Congrès de la FIFA le 13 juin, ainsi qu’à la Coupe du Monde, qui s’est déroulée du 14 juin au 11 juillet. Mais Ahmad a quitté la Russie pour l’Égypte, le 23 juin, pour un séjour de 4 jours, puis fait une escale à Madagascar, entre le 27 juin et le 1er juillet, avant de retourner à Moscou. Or, des documents consultés par la BBC indiquent que le président de la CAF a touché, le 28 septembre, 18.450 dollars des mains de la CAF pour un séjour de 41 jours (7 juin-17 juillet) en Russie. Il aurait aussi touché le 9 septembre 4.050 dollars d’indemnités de la part de la Confédération africaine de football, pour une période de 9 jours (23 juin-1er juillet) », renseignent nos confrères marocains de sport.le360.ma.

Sports

Première journée de la phase de groupes : Kalidou Koulibaly et Gana Guèye dans l’équipe type

Publié il y a

on

Par

Kalidou Koulibaly (Naples) : lui aussi a été absolument exceptionnel

Sans surprise, le défenseur de Naples, Kalidou Koulibaly impérial contre Liverpool dominé (2-0), et Idrissa Gana Guèye, le percutant milieu du PSG, auteur d’une partie de haut niveau contre le Real Madrid battu (3-0), figurent dans l’équipe type de la première journée de LDC. Ils y figurent dans un onze en 4-2-3-1, en compagnie d’autres joueurs tels que Mats Hummels, Di maria, Ter Stegen entre autres joueurs qui ont performé lors de cette première journée de ligue de champions…

Marc-André ter Stegen (FC Barcelone) 

Nordi Mukiele (RB Leipzig) 

Kalidou Koulibaly (Naples) : lui aussi a été absolument exceptionnel contre Liverpool. Ce n’est pas pour rien que Mohamed Salah, Firmino et Sadio Mané sont repartis de Naples sans avoir marqué. Il a été solide comme toujours et il n’a, pour une fois, pas causé d’actions dangereuses par étourderie. Un match très solide.

Mats Hummels (Borussia Dortmund) 

Nicolas Tagliafico (Ajax Amsterdam) 

Idrissa Gana Guèye (PSG) : le milieu de terrain, arrivé au Paris SG cet été, semble être la pièce qui manquait au puzzle. Contre le Real Madrid, il a absolument tout fait et a marché sur le milieu merengue. Il s’est aussi offert une passe décisive pour Di Maria d’un contrôle aussi sublime que peu académique. Excellent.

Lire la suite

Sports

Ligue des champions : le PSG croque le Real Madrid avec la manière (3-0)

Publié il y a

on

Par

Paris

Guidé par un Angel Di Maria des grands rendez-vous, le PSG a fait tomber le Real Madrid ce mercredi au Parc des Princes, pour son entrée en lice en Ligue des champions (3-0). Paris a séduit par sa maîtrise tactique, face à des Merengue loin de leur meilleur niveau.

Paris est désormais trop habitué aux désillusions pour céder à un quelconque emballement. Mais sa victoire ce mercredi contre le Real Madrid, pour son entrée en lice en Ligue des champions (3-0), prouve que l’équipe de Thomas Tuchel est dans les temps concernant ses objectifs élevés.
Alors que les Parisiens n’avaient pas encore été transcendants en Ligue 1, ils ont sorti leur meilleur match de la saison au Parc des Princes. Certes, ce n’était pas un Real Madrid fabuleux en face, mais le PSG a su afficher une cohérence tactique sur laquelle il doit s’appuyer pour la suite. En espérant revoir un Angel Di Maria aussi inspiré.

De ce PSG-Real, on retiendra évidemment les deux éclairs de l’Argentin (14e, 33e) et la mainmise d’Idrissa Gueye sur l’entrejeu (voir ci-dessous). Mais c’est toute l’animation parisienne qui est à saluer, illustrée par l’intelligence tactique d’un Pablo Sarabia aussi précieux offensivement que déterminant dans ses replis. Mauro Icardi mérite également une mention spéciale pour sa première titularisation. Danger constant pour l’axe merengue, il a beaucoup travaillé et a été à l’origine de l’ouverture du score de Di Maria en délivrant une merveille de déviation en guise d’avant-dernière passe pour Bernat.

En face, le Real Madrid n’était visiblement pas au mieux. Eden Hazard a frappé à côté (16e), Bale au-dessus sur coup franc (32e) avant d’être repris par le VAR pour une main, alors qu’il pensait avoir marqué (35e). Et puis pas grand-chose jusqu’à une tête de Benzema (78e). Les Merengue n’ont pas cadré une seule frappe, une première pour eux en C1 depuis 2003-2004. Le PSG a géré jusqu’au but en contre de Meunier, servi avec un grand altruisme par Bernat, qui avait l’occasion de finir lui-même (90e+1). Un geste de classe idéal pour conclure cette soirée.

Gana Gueye illustre la domination parisienne au milieu

Si Paris a profité des largesses de la défense madrilène, c’est au milieu qu’il a gagné le match, avec un homme clé : Idrissa Gueye. Avec Marquinhos positionné en pure sentinelle derrière lui, l’international sénégalais s’est démené en relayeur (9 duels gagnés, 6 ballons récupérés). Il avait déjà avalé quatre kilomètres à la pause, avec une agressivité rare. Offensivement, il a percuté côté droit à de nombreuses reprises, fournissant notamment trois passes clés en première période, dont la transmission décisive sur le deuxième but de Di Maria (33e).

Il fut proche de créer une autre réalisation, en enchaînant une récupération haute et une ouverture vers Verratti qui n’a pas profité à Di Maria (60e), mais ne s’est pas vexé pour autant. La recrue estivale a continué à martyriser Casemiro et consorts par ses projections, apportant du liant, du muscle et des idées. À côté de lui, Verratti et Marquinhos ont également été tranchants.

Le jeu d’Idrissa Gueye par numéro contre Real Madrid:

100% de prises effectuées

Précision de réussite de 93%

90 touches

74 passes

6 récupérations

4 agrès réalisés

3 chances créées

3 à prendre

2 fautes gagnées

2 interceptions

Lire la suite

Sports

Zone Afrique : Les Résultats complets du tirage au sort des phases de poules des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022

Publié il y a

on

Par

tirage au sort

Quarante équipes africaines démarrent les éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 en novembre prochain. Les dix équipes qui termineront premières de leur groupe, s’affronteront entre elles pour les places réservées au continent africain. Le Nigéria hérite d’une poule C composée de l’Afrique du Sud, du Kenya et de l’Angola. Le match Nigéria-Afrique du Sud va se jouer dans un contexte politique très tendu, avec les violences xénophobes. Et ce sera un match dans un autre match. L’Algérie, champion d’Afrique 2019, et la Guinée s’affronteront dans le même groupe aux côtés du Libéria et de la Lybie. Retrouvez les résultats complets du tirage au sort des phases de poules des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Groupe A : Sénégal, Mali, Djibouti, Niger
Groupe B : Tunisie, Burkina Faso, Madagascar, Botswana
Groupe C : Nigéria, Afrique du Sud, Kenya, Angola
Groupe D : Algérie, Guinée, Lybie, Liberia 
Groupe E : Maroc, Cap-Vert, Mauritanie, Mozambique
Groupe F : Egypte, Ouganda, Centre Afrique, Guinée-Bissau
Groupe G : Ghana, Zambie, Namibie, Guinée Equatoriale  
Groupe H : Cameroun, Bénin, Ethiopie, Togo
Groupe I : RD Congo, Gabon, Soudan, Somalie 
Groupe J : Côte d’Ivoire, Congo Brazzaville, Tanzanie, Rwanda 
Lire la suite

En Politique

HOTLINE

On en parle