Connect with us

Education

48 h après le lancement de sa plateforme : Le 3fpt comptabilise plus 5.000 candidatures

Publié il y a

on

Le ministre de l’emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat, Dame Diop, a procédé le mardi 16 juillet, à la cérémonie de clôture du lancement de la plateforme “sama bon”. En effet, cette plateforme lancée depuis le lundi 15 juillet par le fonds de financement de la formation professionnelle et technique ( 3fpt ) consiste à améliorer l’employabilité et à faciliter l’insertion socioprofessionnelle des jeunes dans divers secteurs d’activités. À en croire Aby Sèye, directrice de 3fpt, plus de 5.000 jeunes se sont inscrits sur la plateforme en seulement 48 heures. À sa prise de parole, le ministre invite les bénéficiaires à faire bon usage de leur formation.

Education

BAC 2019 : Baisse continue du taux des admis, surtout du côté des garçons.

Publié il y a

on

Par

Taux

Les résultats du baccalauréat de cette année sur un diagramme afficheraient une courbe descendante. En effet, le taux d’admission a encore baissé, comparativement à l’année passée, surtout du côté des garçons. C’est du reste l’avis désabusé du président du jury 1110 du centre Amadou Hampathé Bâ, après la proclamation des résultats de son centre d’examen. En terme de résultats, les filles progressent sensiblement et dominent même les garçons, ramassant au passage la majorité des mentions et admis. Quelle est la source du mal? Que faut il faire pour y remédier ? El Hadj Balla Dièye, le président du jury 1110, a bien voulu nous livrer son sentiment sur plusieurs points soulevés. Reportage…

Lire la suite

Education

BAC 2019 / OGO (MATAM) : Aucun candidat admis au premier tour dans le jury 793

Publié il y a

on

Ogo Matam

Aucun candidat n’est admis d’office dans le jury 793 du lycée de Ogo sur 36 élèves ayant subi les épreuves et cinq passent au second tour, selon le proviseur du lycée Pierre Ndiama Faye qui note cependant que deux candidats sur 53 sont passés au premier tour au jury 792 du même centre dont une mention assez bien.

Au jury 793, en série L’1, L2 et en S2, on a enregistré zéro candidat admis d’office sur 36 inscrits qui ont composé tandis qu’en L’1, un candidat va subir les épreuves du 2eme tour idem pour la série L2 et, trois pour la série S2, a-t-il expliqué dimanche à l’APS.

Concernant le jury 792 où 53 candidats ont composé, un a réussi d’office en L’1 avec une mention assez bien et 6 candidats passent au second tour. En L2, un candidat est admis d’office et 7 sont autorisés à subir les épreuves du deuxième tour.

Les résultats restent insuffisants, mais comparés à ceux de l’année dernière nous avons légèrement 2 à 3 points si les tendances se confirment au second tour, renseigne le proviseur, soulignant que ‘’c’est la première fois que le lycée dOgo ait une mention’’.

Au final nous sommes insatisfaits des résultats obtenus parce que l’année n’a pas du tout été perturbée, déplore M. Faye

Lire la suite

Education

Christophe Bigot : ” Tous les étudiants qui n’avaient pas obtenu d’exonération de la part de leur université seront servis cette année…”

Publié il y a

on

Christophe Bigot

Deux importantes mesures sont prises concernant la situation des étudiants boursiers au campus France. D’abord, un grand nombre d’universités françaises a décidé de conserver une exemption pour beaucoup de leurs étudiants, ensuite, le service culturel et campus France ont décidé cette année de permettre aux étudiants qui n’avaient pas obtenu d’exonération de la part de leur université, de la leur accorder. Ainsi, à l’occasion d’une réception à la résidence France au cap manuel, offert aux bénéficiaires, Christophe Bigot suggère que l’on développe des accords entre les universités françaises et sénégalaises pour organiser des parcours où les étudiants commenceront leur scolarité dans l’Université sénégalaise et au bout de 3 ans, après la Licence, ils iront poursuivre leurs études en France pour le master. Dans ce cas, les exonérations seront prévues. Selon lui, l’inverse est aussi souhaité pour que les étudiants français viennent poursuivre leurs études au Sénégal afin de découvrir les réalités du pays et briser tous les préjugés pour enfin retourner en France avec des projets de développement…


Lire la suite

On en parle